Apprenez à gérer l’agressivité de vos collaborateurs

L’homme est un animal social et se nourrit de la relation à l’autre. Travailler en contact avec d’autres personnes est la plupart du temps favorable au bien-être. Il s’avère cependant que cette relation à l’autre peut être source de difficultés. Le stresseur a parfois un nom et un prénom !

« Homo homini lupus » (l’homme est un loup pour l’homme)

Plaute

La peur des autres

Une forme particulière du stress est la peur du jugement de l’autre. On l’appelle aussi anxiété sociale. On perçoit bien à quel point le stress de la relation à l’autre va être handicapant dans l’efficacité professionnelle et aussi dans le bien-être au travail.

L’agressivité au quotidien

Dans des situations, de plus en plus fréquentes, les relations humaines se déroulent sous le signe de la tension et de l’agressivité.

Tension entre collègues

L’agressivité verbale et les insultes semblent maintenant provenir de tous les milieux socioculturels et toucher beaucoup de secteurs professionnels. Elle est loin d’être l’apanage des seules banlieues, des démunis ou des exclus.

L’ambiance au travail

Les relations difficiles que connaissent les salariés ne sont pas limitées à leurs contacts avec l’extérieur de l’entreprise, elles existent au sein même du lieu de travail et représentent un facteur de stress élevé.

Ainsi, selon les résultats d’une enquête récente, plus de 40% des Français pourraient quitter leur emploi en raison d’une mauvaise ambiance au travail, que ce soit en raison d’un conflit avec un supérieur ou à cause de collègues insupportables (Institut Opinion Way pour Monster.fr, auprès de 1002 salariés en 2014).

La bonne ambiance au travail est, depuis plusieurs années, le critère de choix de venir, de rester ou de partir d’une entreprise. Critère qui apparaît plus important que le salaire ou les avantages divers.

Comment gérer les conflits au travail ?

Apprendre aux salariés à résoudre efficacement les conflits au travail devrait être la priorité des entreprises, tant pour leur image que pour leur rendement et leur productivité.

Il existe des formations efficaces et qui ont faite leurs preuves. Il s’agit dans un premier temps de comprendre les mécanismes de l’agressivité (les différents types, leur fonctionnement … etc) puis de mettre en place les outils de résolutions de conflits adaptées. Bien sûr, les besoins et valeurs des uns et des autres sont au cœur du système.

Un outil clef de résolution du conflit : l’écoute !

Ecoute active

Les étapes pour que cet outil fonctionne:

  1. Rassurer : Posture bienveillante et attitude d’ouverture;
  2. Ecouter ou faire verbaliser : Permettre son interlocuteur de s’exprimer, de communiquer son mal-être;
  3. Questionner : Pour montrer qu’on s’intéresse vraiment, récupérer de l’information utile;
  4. Reformuler : Prendre en compte son interlocuteur, partir sur de bonnes bases de résolution;
  5. Trouver une solution : Mettre en place une sortie de crise gagnant.

Pour plus d’informations, n’hésitez à visiter mon site dédiée ou à me contacter

Share your thoughts